Le Banquet du Roi

« Tous pour un, un pour tous »
Dumas aurait-il inventé cette formule pour le pour le Collectif OS’O ? Tout porte à le croire. Quatre acteurs et une actrice s’emparent du roman d’Alexandre et donnent à entendre ce poème bicentenaire où la dignité d’une reine est en danger. Au nom de l’honneur, pour le roi Louis le treizième, contre le clan du Cardinal de Richelieu, Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan entreprennent un voyage outre-Manche pour récupérer les bijoux royaux. Parviendront-ils à accomplir leur mission ? Le duc de Buckingham convaincra-t-il la reine d’être sa maîtresse ? Le bal aura-t-il lieu ? D’Artagnan, au péril de sa vie sauvera-t-il le royaume de France de la honte ? Dans cette aventure épico-rocambolesque, ce sont bien les valeurs illégitimement perdues qu’il s’agit de réveiller : honneur, fidélité, soumission, obéïssance, dévotion, gloire, mérite, amour triomphant, sans oublier fierté, prestige, excellence, splendeur, morgue, audace retenue, mais sans insolence ni impudence ni fatuité ni effronterie, mais outrecuidance et vanité. Un réveil fracassant, tonitruant sans peur de l’absurde, d’une jubilation décomplexée qui frôle avec intelligence les frontières du ridicule mais sans jamais y tomber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.