Manifeste

Nés dans les années 80, nous appartenons à une génération qui regarde avec inquiétude le monde qu’elle a reçu en héritage. Un monde « désenchanté », sans idéologie, un monde sans mythe. De quel mythe avons-nous besoin aujourd’hui ? Par mythe, nous entendons un récit, une histoire capable de bouleverser notre vision du monde et nos pratiques sociales. Loin d’avoir la réponse, c’est en tout cas la question qui nous anime.

Quel est notre outil ? Le théâtre. Pour qui faisons-nous du théâtre ? Ou, nous pourrions dire : avec qui voulons-nous jouer ? Avec tous ceux qui veulent jouer avec nous. Nous voulons reconsidérer la place du spectateur en créant un vrai doute sur ce qu’il est venu voir. Juste un petit jeu de mensonge, où il n’est pas si tranquille. Nous désirons créer de nouveau un temps commun passé entre citoyens, où l’on place l’humain au centre de toute préoccupation, politique et artistique, et où acteurs et spectateurs se questionnent ensemble. Le jeu naît de cette rencontre et peut se poursuivre avant et après.

Pour cela, nous avons décidé de créer un collectif d’acteurs, un collectif où nous voulons chacun à sa juste place, c’est-à-dire à celle qu’il choisit librement. Qu’il soit l’un de nous ou notre invité, le leader s’il en est un, est celui qui nous raconte une belle histoire. Il est leader le temps d’un voyage, forcément renversé le lendemain.

On se réunit, on débat, on cherche,  on apprend, on se confronte, on essaie, on joue. On s’organise. Voilà le départ de notre travail.

Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu
Ehrhard, Baptiste Girard et Tom Linton.
Mars 2012