Création 2022 // Boulevard Davout

CREATION 2022 // boulevard davout

genese du projet

Alors que nous traversions pendant l’hiver 2021 un second confinement national contraignant les théâtres à rester fermés, Arnaud Antolinos et Wajdi Mouawad, nous ont proposé une carte blanche dans l’espace public dans le 20ème arrondissement de Paris. A cette période, impossible de créer, de se rassembler à plus de 6 personnes. Alors comment faire du théâtre ? Où raconter des histoires ?

Bien que non spécialistes du théâtre dans l’espace public mais toujours heureux et curieux d’explorer d’autres manières de raconter des histoires, nous avons accepté de relever ce défi en collaboration étroite avec l’équipe de la Colline.

Après de nombreuses balades et visites guidées dans ce 20ème arrondissement pour savoir quoi, avec qui et où raconter cette histoire, nous avons finalement rencontré Johann Abiola, Jérôme Sitruk et Sékouba Doucouré de l’Association Plus Loin et fondateur de l’atelier théâtre du LABEC (Laboratoire d’Expression et Création). Cette rencontre nous a permis de resserrer notre projet sur un quartier en travaillant en étroite collaboration avec les personnes de l’association, rencontrer et impliquer les habitants du quartier des portes dans cette création et engager des comédien.ne.s de ce quartier.

Plein de toutes ces envies et rencontres, le projet s’est transformé, a évolué pour prendre la forme d’une véritable création artistique portée par la Colline et le Collectif OS’O, prévue pour fin septembre 2022 dans les rues du 20ème arrondissement, dans le quartier Saint Blaise pour 3 semaines de diffusion. Pour écrire ce spectacle, le collectif a invité la dramaturge et autrice Olivia Barron qui nous accompagne dans la structuration et l’écriture. 

une deambulation dans le 20eme

Il s’agira d’un spectacle déambulatoire pour 80 personnes séparées en trois groupes qui verront 3 histoires de 30 minutes dans différents espaces.

Trois contes mêlant des problématiques sociales autour du logement et de la solitude, dans un univers laissant apparaître le fantastique, nous appellerons cela « social fantastique », emprunté à l’auteur Pierre Mac Orlan. Nous nous inspirons du livre la Rue des maléfices de Jacques Yonnet qui racontent des légendes urbaines souvent mystérieuses dans le Paris des années 50. Dans ces contes, le fantastique naît de la porosité entre les mondes, celui du réel et des problématiques sociales des personnages et celui de rencontres plus fantomatiques. De ces mystères, les personnages en ressortiront transformés. Ce genre nous permet de nous éloigner d’un « théâtre documentaire ». Ainsi, nous suivrons un étudiant contraint d’habiter dans sa voiture dans l’attente d’un logement, une promotrice immobilière désabusée par un achat et une SDF ayant trouvé refuge sur un toit végétalisé.

Pour jouer ces 9 personnages les 5 comédien.ne.s du Collectif OS’O ont le désir de recruter 4 autres comédien.ne.s issu.e.s du LABEC et de la jeune troupe de la Colline.

Pour enrichir l’écriture de ce spectacle, le Collectif OS’O poursuit ses rencontres dans le quartier, écoute les histoires des habitants, participe aux ateliers du LABEC, au visionnage de courts-métrages conçus par l’association… Tout ce travail est possible grâce au soutien de l’équipe de médiation de la Colline.  

➠ Premières résidences de recherche tout au long de l’année 2021

➠ Résidences à Bordeaux
Du 31 janvier au 4 février 2022
Du 20 au 25 juin 2022

➠ Résidence à La Colline – théâtre national
Du 7 au 9 février 2022
Du 12 au 13 mars 2022 // Auditions
Du 16 du 28 mai 2022
Du 27 juin au 2 juillet 2022
Du 5 au 27 septembre 2022

➠ Exploitation du 28 septembre au 16 octobre 2022